FORMATION

La compagnie Catherine Diverrès / association d’Octobre est un organisme de formation professionnelle

 

Quai 9 – Lanester 
à destination des enseignants du 1er degré de Lanester, enseignants des collèges de Lanester et professeur de danse du conservatoire de Lanester
18 novembre 2019 9h30 – 12h30 13h30 – 16h30
Intervenant Rafael Pardillo 

 

Conservatoire de danse – Lorient
Dans le cadre de la représentation de Jour et Nuit à Quai 9 – Lanester le 16 novembre 2019
Master-Classe à destination des élèves du conservatoire
14 novembre 2019 – 18h – 20h
Intervenant Nathan Freyermuth

 

Lycée Rooselvelt – Reims
Dans le cadre de la représentation de Jour et Nuit au Manège de Reims
Atelier à destination de professeurs
5 avril – 13h30 16h30
Dirigé par Nathan Freyermuth

 

Les Quinconces – L’Espal scène nationale du Mans
Tremplin :
projet de soutien aux auteurs chorégraphiques émergents.
Piloté par Danse à tous les étages, le dispositif rassemble les structures labellisées pour le développement de la danse et construit une dynamique sur le territoire.
Catherine Diverrès apporte un regard extérieur à la dernière création de Sylvère Lamotte, L’Echo d’un Infini. (De la même manière Catherine Diverrès est intervenue auprès de Jody Etienne pour Nostalgia)
12 – 17 novembre 2018

 

Studio 8 – Séné
Séries chorégraphiques :
organisées en collaboration avec le département du Morbihan et la compagnie Eskemm, rendez-vous destiné à parcourir les univers chorégraphiques et scéniques d’artistes d’aujourd’hui.
Atelier en direction des artistes professionnels ou enseignants des disciplines artistiques.
L’atelier s’articule autour de la composition chorégraphique. Dans les chansons signées, le sens des mots et de l’intention forment des drôles de phrases dans lesquelles nous nous efforçons de créer des mystères, des jeux où la seule condition est d’inventer des règles. Cet atelier présente une nouvelle approche d’écriture dans l’espace, le temps et le phrasé chorégraphique. Nous créons ensemble ces phrasés, avec créativité et perspicacité, pour permettre à chacun, de se déployer intérieurement porté par les liens sociaux de la convivialité et du partage. Daniel Larrieu
30 avril et 1er mai 2018
Dirigé par Daniel Larrieu

 

Centre national de la danse de Pantin

Dans le cadre du dispositif Workshop 
28 – 30 mars 2018
Dirigé par Catherine Diverrès

Dans le cadre du dispositif Cours quotidien  
26 – 30 mars 2018
Dirigés par Emilio Urbina

 

Studio 8 – Séné 
Séries chorégraphiques

L’atelier s’articule autour de la composition chorégraphique.
Laboratoire d’exercices, de création et d’improvisation, cet atelier présente plusieurs façons d’écrire la danse contemporaine. Chaque participant crée une petite chorégraphie. L’objectif est de garnir la « boite à outils » de la composition chorégraphique par l’ouverture aux différents modes d’écriture. L’atelier permet d’explorer et de tenter une écriture personnelle et originale.
Manon Oligny
+ rencontre au Trussac Café dans le cadre Regards Croisés – Manon Oligny invite Thierry Salvert, vidéaste « vidéographe », compositeur, interprète et assistant réalisateur, pour un moment de dialogue et d’échange sur leur relation à l’art et leur pratique artistique.
20 et 21 février 2017
Dirigé par Manon Oligny

 

Studio 8 – Séné
Stage à destination des danseurs professionnels
Cours techniques 
Ils sont axés sur l’ancrage, le développement du centre, l’unité de l’énergie, la fluidité et la mobilité du buste, le rebond et la pulsion. Ces cours aspirent à défaire les mécanismes à partir de la respiration, des notions de «vide», de non-anticipation du mouvement, de la retenue, du suspend…
Ateliers 
L’objectif est d’explorer quelques fondamentaux puis d’élaborer un travail de composition à plusieurs.
La créativité de chacun est développée à partir de la thématique: La place du sujet entre le collectif et l’abstraction dans l’écriture chorégraphique.
La notion d’espace est abordée par la géométrie, les trajectoires, les directions, la visualisation des formes et les notions de « vide/plein ». Elle est également abordée, avec les notions de transformation, d’infiniment petit, d’infiniment grand, de projection mentale et physique, de conscience de l’organicité et du non-organique. L’atelier s’articule également autour de la notion de temps au travers des durées, des vitesses, des dynamiques, de la conscience musicale du mouvement, du geste et du déplacement. La notion de poids est aussi traitée au travers d’un travail en binôme. Cette notion s’articule autour de la résistance, de l’abandon/attraction, de la répulsion/pulsion, de la retenue et de la fusion. L’objectif est de prendre conscience du mouvement en tant que geste, en faisant attention au toucher.
Une évaluation pédagogique est réalisée en fin de parcours. Les stagiaires seront évalués sur la base de leur compétence physique, de leur engagement, de leur endurance, de leur concentration et assiduité, de leur capacité de composition et de leur conscience et niveau participatif au sein du groupe. Une captation vidéo sur le travail exploré est également réalisée et analysée en groupe.
23 – 27 janvier 2017
Dirigé par Catherine Diverrès et Thierry Micouin 

 

Studio 8 – Séné 
Séries chorégraphiques

L’atelier s’articule autour de plusieurs principes liés à l’accumulation.
Nous allons voir comment cela peut organiser la danse, quel que soit son style, de l’échauffement à la chorégraphie, en solo et/ou en groupe. En aparté, nous jetons un coup d’oeil sur certaines vidéo-danses de Trisha Brown, Anne Teresa De Keersmaeker ou Boris Charmatz, et une oreille sur certaines œuvres musicales répétitives.
 Dominique Jégou
En lien avec les quatre propositions d’Accumulations qui sont jouées au Château de Suscinio et au centre culturel l’Hermine à Sarzeau, dans le cadre de MOUV’menT, Samedi 5 mars 2016, entre 11h et 20h30.
+ rencontre au Centre culturel l’Hermine dans la cadre de Regards Croisés – Dominique Jégou invite Gilles Amalvi, écrivain et critique de danse.
8 – 9 février 2016
Dirigé par Dominique Jegou

 

Studio 8 –  Séné

Master-classe en direction des professeurs de danse classique et danseurs
En collaboration avec le département du Morbihan
Harris Gkekas est originaire du mont Olympe en Grèce., il est diplômé d’état de danse classique. Il a suivi l’enseignement de Daniel Lommel à Bourges et obtient une bourse de la Fondation Onassis. Son parcours professionnel débute à 17 ans avec la compagnie Aenanon. Il intègre par la suite le Ballet de l’Opéra du Rhin, le Grand Théâtre de Genève et celui de l‘Opéra de Lyon.
28 septembre 2015 et 22 février 2016
Dirigées par Harris Gkekas

Halles de Schaerbeek / Ecole des arts du cirque / ARS Musica – Bruxelles

Autour de Blowin’

Formation danse à destination des circassiens // Formation musique à destination des stagiaires musiciens

Trois représentations ont lieu à l’issue de la formation aux Halles de Schaerbeek

Blowin’ est une pièce phare dans le trajet de Catherine Diverrès. Conçue pour huit danseurs et deux musiciens, cette chorégraphie n’est pas plus fixée que la musique ou la lumière. Tout s’improvise en temps réel, dans un processus basé sur le Tao et le Yi-King, aujourd’hui transmis à de nouveaux musiciens et à… de jeunes circassiens.

Les enjeux de cette formation sont de pouvoir déployer une analyse précise des dynamiques, des qualités de l’énergie, du mouvement dans la relation à l’espace, à l’écoute, aux objets, à l’imagination, à la prise de risque, singulière ou collective.
Le travail se fait autour d’ateliers d’improvisation avec des musiciens, un danseur et la chorégraphe Catherine Diverrès, conduit par les règles des différents « principes » élaborés dans le spectacle Blowin’ créé en 2007 aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis.

A la recherche d’un nouveau type de relation entre musique et danse, Catherine Diverrès inscrit l’aléatoire et l’improvisation au cœur du processus de création de Blowin’ , remettant ainsi radicalement en jeu son langage et son écriture. Elle en éclate, disperse, et déstructure les fondamentaux, pour les réengager sous d’autres angles, en sonder les forces et les failles, les confronter à d’autres enjeux et possibilités.

Ainsi, Blowin’ choisi d’explorer la relation libre, directe de la danse avec la musique, et, plutôt que de convoquer l’écriture et la composition, donne la priorité à l’instant et aux interprètes en privilégiant dans le processus l’improvisation.

La musique naît en présence et réaction immédiate des corps, à partir d’un schéma certes, mais qui laisse une part à l’improvisation dans la représentation pour la structure musicale, les déplacements et les mouvements. Être avec ou contre la musique, exercer, pratiquer et expérimenter la confrontation musique et danse pour agir sur l’intelligence immédiate des corps et l’écoute du rapport dans le groupe.

30 mai – 18 juin 2016
Dirigées par Catherine Diverrès, Emilio Urbina, Jean-Luc Guionnet, Seijiro Murayama

 

Précédentes formations Blowin’

Scuola Paolo Grassi – Milan -dans le cadre du France Danse en Italie
Janvier 2012 : trois semaines
Trois temps de restitution : 25 – 27 janvier 2012.

Théâtre Anne de Bretagne en partenariat avec l’addav 56
15 – 19 octobre 2012 et  14 – 20 janvier 2013
Restitution le 13 janvier

La formation Blowin’ a également eu lieu à Madrid.