03 Nov Blow the bloody doors off ! / Création

L’enfant ne projette pas, il vit dans l’immédiateté, il ressent le pur instant sans en avoir tout à fait conscience… Tenter de revivre cette pré-conscience enfantine de l’immédiateté, de la non anticipation qui est instinct et, à l’opposé imaginer, entrevoir la conscience et la sensation de l’espace temps pour un vieillard : le temps ralentit, l’espace rétrécit… (soi-même est-ce possible ?).

À partir de l’expérimentation de cette élasticité plastique et temporelle faire sauter les portes verrouillées par nos réflexes, nos habitus, les systèmes, les signes qui nous conditionnent comme des mécaniques, les flux d’images toujours plus accélérés qui repoussent notre sensation d’être dans l’espace et le temps et nous déshumanisent… » Catherine Diverrès

Chorégraphie Catherine Diverrès
pièce pour 8 danseurs et 7 musiciens
collaboration artistique et scénographie Laurent Peduzzi
création musicale Jean-luc Guionnet
interprétation Ensemble Dedalus
Danseurs : Alexandre Bachelard, Lee Davern, Nathan Freyermuth, Harris Gkekas, Rafael Pardillo, Emilio Ubina, Pilar Andres Contreras et Capucine Goust

Production : Compagnie Catherine Diverrès / Association d’Octobre
Coproduction : Théâtre Anne de Bretagne – Vannes
Halles de Schaerbeck avec Ars Musica – Bruxelles, Les Quinconces- Le Mans, Le Volcan – Scène nationale – Le Havre, Pôle Sud – Strasbourg,
Accueil studio – Ballet de l’Opéra national du Rhin – Mulhouse
Fondation Beaumarchais – SACD

Création musicale

Au même titre que la chorégraphie, la création musicale sera une des pierres angulaires du spectacle. L’interprétation de la partition sera confiée à Dedalus, ensemble de musique contemporaine dont le répertoire est basé sur les partitions à instrumentation libre issues de la musique contemporaine expérimentale nord-américaine et européenne des années 60 à nos jours. Deux versions de la pièce sont envisagées : l’une avec musique enregistrée, l’autre avec l’Ensemble Dedalus en live.

Télécharger le dossier le presse